Certes si ce dernier samedi 28 septembre la (48e) édition des 100 kms de Millau affichait une petite baisse de participation de 70 unités par rapport à 2018 ,pas moins de 1637 concurrent(es) avaient confirmé leur engagement dont 1296 sur les 100 kms et 341 sur le marathon

Sur le marathon avec 317 coureurs classés la victoire est revenue au militaire Kévin Clément qui s'impose dans un temps de 2h56'01" ; chez les féminines la sociétaire senior de l'Athlétic Club Saint Affricain Sophie Goriaux l'emporte avec brio pour son retour en compétition en réalisant un chrono de 3h36'23" ,ce qui une superbe performance sur le parcours du marathon de Millau réputé peu roulant et de surcroit exigeant ;elle prend la (18e) place au classement scratch ; Christine Cottereau se classe (12e) féminine et (82e) au scratch en 4h19'27" ;Pascal Brunie se classe (107e) au scratch en 4h32'50"

Sur le 100 km(course à label national) avec 1215 partants sur les 1296 coureurs engagés on note que 1006 coureurs ont franchit la ligne d'arrivée ;198 ont été contraint à l'abandon dont en particulier l'un des animateurs de la course jusqu'au km 55 ( entre Saint Georges de Luzençon et Saint Rome de Cernon ) le coureur de Saint Etienne (42) Cédric Grazula qui s'était classé (2e) lors de l'édition 2018 avec un temps de 7h27'38" ,autant dire que le coureur de la "Loire " était déçu sachant qu'il visait la victoire ...

Victorieux en 2015.2016 et 2018 le talentueux coureur de l'ultra-fond ,et sociétaire du Montpellier Athlétisme Hévé Seitz s'impose de nouveau pour une (4e) victoire à Millau dans un temps de 7h27'19" ,égalant le record du co-créateur des 100 km de Millau Serge Cottreau vainqueur aussi de 4 éditions de la course "reine " de l'ultra fond

Aurélien Connes le "poisson pilote " des coureurs de grand fond et de l'ultra fond de l'Athlétic Club Saint Affricain qui avait terminé au pied du podium (4e) en 2018 avec un temps de 7h50'21" a réalisé une course parfaite lors de cette (48e) édition en prenant une belle (2e) place au final à Millau en 7h47'21" et surtout en réalisant sa meilleure performance sur la distance ( performance classante de niveau national) selon les réglements de la FFA (Fédération Française d'athlétisme)

Aprés avoir pris un départ prudent accompagné par son frére Raphael (qui habite Bagnols sur Céze) et qui par participait à son (1er) 100 km ; Aurélien Connes est pointé en (7e) position au km 25 (en 1h50'43" de course) , au passage à la salle des fétes de Milau au km 42 ,195) ,il passe en (5e) position en 3h08'14" ensuite il va prendre des places dans la montée de Saint Rome de Cernon à Tiergues (altitude 600m) et surout ensuite bien gérer la descente "casse pattes" sur Saint Affrique et se présenter sous les applaudissements en (2e) position avec 5h21'38" de course au controle du km 71 à la salle des fétes de Saint Affrique avec une confortable avance sur ses poursuivants le coureur de Montauban Gabriel Noutary et les outsiders Martinach et Herzet ,le coureur de Montauban Gabriel Noutari prendra la (3e) en 7h53'10" et devançant seulement de quelques secondes Martinach (4e) en 7h53"22"

On retiendra aussi la belle performance de Raphael Connes qui se classe au final (19e) en 9h02'42" ,alors que 70 concurrent(es) de l'Aveyron étaient en course dont une bonne douzaine du Sud Aveyron le Saint Affricain Rémi Durand se classe au final (275e) au scratch en 11h54'04"

La vice championne du Monde et championne d'Europe des 100 km Laurence Klein qui avait établie en 2007 un record personnel de 7h26'44" ,s'est classée (1ere) féminine et (10e) au scratch en 8h36'46"

Pour la (49e) édition des 100 km en septembre 2020 , Hervé Seitz et Laurence Klein ont confirmé leur absence à leur arrivée à Millau ,mais on peut penser que Cédric Grazula qui voudra prendre sa revanche suite à son abandon , Gabriel Noutary et bien évidemment Aurélien Connes et son frére Raphaél seront de nouveau au départ de la course de légende ,alors c'est promis on devrait encore vivre une belle course ....

BD

SAINT-AFFRIQUE-100-KM-DE-MILLAU-1